Un cours de math collégial, c’est…

Ça fait deux semaine que j’ai débuté mon cours de calcul intégral au cégep et je dois dire qu’avec du vécu, on remarque plus de choses. Voici ce dont je retiens autant au niveau du cours comme tel que de la pédagogie :

  1. Ça serait souvent plus utile si le professeur ne faisait pas qu’entendre, mais écoutait aussi les questions. Trop souvent a-t-il répondu à une question qui n’a pas été posée
  2. On omet souvent les cas spéciaux pourtant très importants, nottament la division par zéro. Je suis conscient que les sujets seront abordés plus tard, mais je trouve que le plan de cours est mal conçu pour ces raisons
  3. Les étudiants devraient apprendre la programmation de base. Ça a tout pris pour comprendre le principe derrière la sommation et comprendre comment l’interpréter. Quand on pense que c’est une simple boucle (for ou while, ça n’a pas d’importance), ça devient facile.
  4. Il y a eu des petites erreurs et des abus de langage durant la présentation de la matière. Je trouve assez important d’utiliser les termes justes. Par exemple : les n premiers nombres et les n nombres premiers. La différence est subtile et très importante même si la majorité des étudiants n’a probablement pas encore idée de ce qu’est un nombre premier.

Petite montée de lait, sauf que j’ai tout le temps voulu pour analyser ce qui se dit durant le cours puisqu’il n’est pas très exigent. Pas quand on a presque 3 ans d’Université derrière la cravate.

This entry was posted in Note and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *