“Un gars comme moi…”

Je me suis rendu compte que depuis que je travaille, lorsque j’ai deux minutes, je m’immerge dans des pensées qui sont plus narcissiques qu’à l’habitude. Puis, je constate que c’est pendant ce temps que je relaxe le plus.

Peut-être avons-nous tous un besoin de s’arrêter et de penser à soi, ne serait-ce que pour un moment. Ou peut-être me foutterais-je complèment d’autrui.

Soit dit en passant, le titre provient d’un scénario improbable où je me décrivais à une autre personne et dont je commençais chaque phrase avec ces mots. Le tout à la troisième personne… C’est très égocentrique. Non?

This entry was posted in Note and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *